Chronique d'une cheffe de projet déconnectée dans une agence 3.0 #3 : « C’est l’heure du bilan »
Back To Top

Chronique d’une cheffe de projet déconnectée dans une agence 3.0 #3 : « C’est l’heure du bilan »

J’ai fait mes premiers pas chez Nonante Cinq alors que l’été battait son plein. La canicule faisait rage, le soleil brûlait, alourdissait chaque mouvement. J’ai rencontré leurs vêtements qui, de la légèreté de leurs drapés, fêtaient le soleil. J’ai découvert au fil des mois et des variations de température, des vestes, des gros pulls, des gants et bonnets. Aujourd’hui, à la veille des fêtes de fin d’année, on attend la neige.

5 mois ont passé : c’est l’heure du bilan

Outre les saisons, beaucoup de choses ont filtré depuis nos bureaux. Les projets ont filé presque plus vite que le temps. En tout cas, je ne l’ai pas vu passer.

Quand je suis arrivée, l’effervescence « post-Swipe Up » planait encore face au plat d’un été condamné à rester confiné. Beaucoup de nouveaux horizons se sont cependant profilés, dans des secteurs divers : du culturel, du corporate, de l’artistique, de la publicité, de l’associatif, etc. En plus de celui de la radio et de la télévision, on a découvert le petit monde du livre belge francophone, le secteur de l’immobilier par l’entremise du viager, les univers d’artistes incroyables et les enjeux de la crise migratoire, pour ne citer qu’eux : on a fait un pas au cœur de ces différentes sphères pour tenter de les épouser au mieux et de les mettre en valeur. Ça en fait des choses à apprendre et des secteurs à apprivoiser !

A côté de notre travail avec les clients, on a continué à développer la « Nonante Cinq touch ». En octobre, on a dévoilé notre première newsletter et on vous en envoie maintenant une chaque mois. Dedans, on vous y dévoile nos coulisses, nos succès, nos déboires, nos secrets. Pour début 2021, on a surtout deux gros projets qui devraient vous plaire et qu’il nous tarde de vous dévoiler ! Promis, vous saurez tout très vite.

Notre bureau est de plus en plus à notre image : on a un studio photo, des capsules à café biodégradables, des luminaires dont le rythme varie selon la musique, on peut choisir entre le thé « Bonheur » ou « Énergie », des photos incroyables de nos artistes préférés à l’occasion de notre festival favori ornent les murs, Nathan et Youssef s’y octroient de temps en temps un petit quart d’heure de danse quand tout le monde est parti, on se dispute pour savoir qui a « volé » le chocolat du jour du calendrier de l’avent de l’un ou de l’autre, etc. D’ici peu de temps, on aura peut-être plus d’autres choix que de pousser encore les murs : l’équipe risque de s’agrandir pour accueillir prochainement un·e autre graphiste, chef·fe de projet et office manager (si vous n’en aviez pas encore entendu parler et que vous êtes intéressé·e, toutes les infos par ici).

A côté de ça, on n’a pas oublié de nourrir nos rêves

Certains sont devenus indépendants à côté de leur poste dans l’agence, d’autres ont accru leurs activités en ce sens. Certains préparent un nouvel album, d’autres murissent dans l’ombre de nouveaux projets qui n’attendent que de naître. Une chose est sûre : ça rêve toujours autant et on n’a pas peur de le dire, que ce soit pour l’agence ou pour chacun de nous, on voit les choses en grand.

On vous donne rendez-vous en 2021 pour la suite de nos aventures et vous souhaitons d’ores et déjà de belles fêtes de fin d’année !

Écrit par

Diplômée en droit et prochainement en criminologie mais aussi journaliste en presse écrite, j’ai rejoint l’équipe de Nonante Cinq en tant que cheffe de projet. L’occasion de me familiariser avec le monde de la communication et de prendre part à la gestion de projets ambitieux et inspirants.