Retour

How to grow your influence on LinkedIn?

Comment faire croître son influence sur Linkedin ? 

 

Vous êtes chefs·fes d’entreprise, indépendant·e, employé·e, à la recherche d’un nouvel emploi ou étudiant·e ? Quel que soit votre profil, nous ne vous apprendrons rien en disant que LinkedIn est LA plateforme professionnelle incontournable. Que vous cherchiez de nouvelles opportunités, étendre votre réseau ou simplement communiquer sur vos actualités, ce réseau est effectivement le lieu-dit. C’est d’autant plus vrai depuis ces dernières années, durant lesquelles la plateforme a connu une explosion de son audience.

Pourtant, les avis à son propos et relatifs à son utilisation sont divisés. Certains l’adorent, au point d’y publier du contenu tous les jours et de miser sur lui pour accroître leur notoriété et leur crédibilité professionnelles. D’autres sont plus réticents, dénonçant le culte à la “réussite du jeune entrepreneur”, à l’auto-congratulation et la complaisance qui y règnent. Quelle que soit votre position, nul ne peut nier son monopole et le nombre d’opportunités qui y fourmillent. Reste à savoir se les créer… et les saisir !

Alors, comment trouver sa place, entre les nouvelles stars de LinkedIn et les profils fantômes ? On vous a préparé un petit guide en 4 niveaux pour vous y développer. Les 4 paliers que nous utilisons pour analyser et développer le profil de nos clients ! 

 

NIVEAU 1 – Compléter son profil

Cela va de soi, mais que vous choisissiez de rester discret·e ou non sur le réseau, le B.A.ba est d’avoir un profil complet et soigné. Votre profil LinkedIn est votre carte de visite, votre CV, la première chose que toute relation professionnelle viendra découvrir. Alors, que faire ?

 
 
  • La photo de profil : évitez les photos de vacances, les selfies, les photos de qualité médiocre. Vous pouvez tenter d’être créatif·ve, mais n’oubliez pas que vous demeurez sur un réseau professionnel. 

 

  • La photo de couverture : vous n’avez pas de photo de couverture aux couleurs de la structure dans laquelle vous travaillez ? Suggérez l’idée à votre employeur·se. Si vous êtes indépendant·e, créez-en une en lien avec votre activité ! 
  • Ajoutez une petite bio : pas besoin de texte à rallonge, ne vous creusez pas trop les méninges. Une rapide description de votre parcours, de vos activités actuelles et de votre ouverture potentielle à de nouvelles opportunités fera amplement l’affaire. Le petit conseil supplémentaire : montrez-vous enjoué, positif, efficace, mais n’en faites pas trop.
  • Vos expériences & formations : jusqu’ici, nous étions dans l’enrobage, nous sommes à présent dans le cœur du sujet. Complétez de manière méticuleuse les étapes qui ont jalonné votre parcours : décrivez vos posts (la durée de l’activité, les types de missions que vous avez remplies, les compétences que vous y avez développées, liens ou documents illustrant votre travail) et faites de même avec vos études (vos spécialités, un Erasmus, la thématique de votre travail de fin d’études, les prix que vous avez obtenus, etc) ! 
  • névolat, compétences & langues : le conseil est toujours le même, complétez en tentant d’être le plus pertinent·e possible !

Cela demande certes un peu de travail, mais cette étape est cruciale. Une fois réalisée, vous n’aurez pas qu’à tenir à jour votre profil, le compléter ou l’améliorer si besoin. Dernier conseil : n’hésitez pas à aller vous inspirer d’autres professionnels·les actifs·ves dans votre secteur. Le profil d’un expert-comptable n’aura rien à voir avec celui d’un·e entrepreneur·euse, d’un·e politicien·ne ou encore d’un·e social media manager·euse.

 

NIVEAU 2 – Développer son réseau

 

Vous avez très peu de « relations » (le terme désigné sur Linkedin qu’on peut comparer aux « amis » sur Facebook ou aux « followers » sur Instagram) ? N’ayez pas peur ! Envoyez des invitations à toutes les personnes avec lesquelles vous avez eu des relations professionnelles ou dont le secteur d’activité vous intéresse : celles avec lesquelles vous avez étudié, vos professeurs, vos collègues, vos clients, des personnalités qui vous inspirent dans le monde du travail ou dont le secteur d’activité est proche du vôtre, etc

Quel est l’intérêt ? Se connecter avec des personnes intéressantes pour votre parcours, s’ouvrir des portes, visibiliser son profil, mais également gagner en crédibilité. Un profil avec un nombre de relations importantes dans son secteur paraîtra plus crédible et digne de confiance. 

Petite mise en garde : quand vous « stalkez », prenez garde aux vues de profil ! Vous recevez des notifications de personnes consultant votre profil ? Sachez qu’elles en reçoivent aussi quand vous consultez le leur. Heureusement, il est possible de désactiver cette option. Comment ? En vous rendant dans “Préférences et confidentialité” < “Visibilité” < “Mode privé”.

 

NIVEAU 3 – Interagir

C’est le propre de tous les réseaux sociaux : il faut interagir si on désire être vu·e. Sur Linkedin, cette interaction passe notamment par les réactions et les commentaires sur les posts qui vous intéressent. Le like d’une de vos relations sur un post pourra en effet vous amener à voir la publication en question dans votre fil d’actu. Bref : réagir vous donne de la visibilité. 

Cela est également le cas pour votre entreprise ou la structure dans laquelle vous travaillez. Réagissez aux actus la concernant et partagez-les : cela animera votre profil facilement, tout en mettant en lumière votre travail.



NIVEAU 4 – Le storytelling et le personal branding

Jusque-là, on était sur du “basique”. Cette dernière étape concerne celles et ceux qui désirent aller plus loin et gagner davantage de crédibilité via LinkedIn : racontez votre histoire. Contrairement à ce que l’on pourrait croire : cela ne demande pas de poster tous les jours, ni même chaque semaine. Sur LinkedIn, les posts ont une durée de vie bien plus grande que sur les autres réseaux. Autrement dit, il n’est pas rare qu’une publication postée deux semaines plus tôt puisse toujours être visible dans votre fil d’actualité. Un post engageant et bien travaillé de temps en temps peut donc s’avérer suffisant. Quoi qu’il en soit, il faut toujours privilégier la qualité à la quantité.

Très bien, mais que dire, que communiquer ? Une expérience, un projet sur lequel vous travaillez, une actualité, un article de presse vous concernant, peu importe ! Ce qui compte surtout, c’est le « storytelling » : le fait de parler de vous en utilisant la narration, en amenant les gens dans votre univers, en leur montrant l’endroit mais aussi l’envers du décor. La manière de raconter votre histoire a vocation à susciter l’identification et l’attachement, des ingrédients parfaits pour fidéliser, faire parler de vous… et peut-être décrocher de nouvelles opportunités !

Voici quelques exemples directement tirés des profils des membres de l’équipe chez Nonante Cinq, ou mis en application par nos soins sur ceux de nos clients·es, comme c’est le cas de Marvin Ndiaye, CEO de Fresheo, et Melvin Lecoq, à la tête de Accès Habitat. Le but ? Mettre la pleine lumière sur leurs activités !

Pour aller plus loin et vous inspirer, découvrez les Belges les plus influents·es sur LinkedIn, grâce au classement réalisé par Favikon et BeInfluence Europe, juste ici. Un classement largement dominé par le secteur du business et du marketing : 56 des personnes les plus influentes font partie d’un de ces deux secteurs ! Preuve de plus qu’il faut vous lancer, si vous souhaitez vous démarquer.

De notre côté, on vous a sélectionné quelques profils à suivre de près et qu’on apprécie particulièrement, dans des domaines variés : Bruno Colmant, Emna Everard, Elise Cogels ou encore Ibrahim Ouassari !

Vous souhaitez améliorer votre présence sur LinkedIn et recevoir un petit coup de pouce ? Discutons-en !

How about working together ?

We have at least 95 ways
to bring your project to life.

Pauline